Vin orange Bacchus buvant


Bacchus buvant (huile sur toile), par Guido Reni, 1623 (Dresde, Allemagne). Guido



Donc nous y voilà qu’est-ce qu’un vin orange ? depuis quand cela date-t-il ? beaucoup de questions auquel nous allons essayer de répondre.


Tout d’abord, la qualification vin orange a été utiliser la première fois en 2004 par David Harvey professionnel du vin britannique « Aucun standard de production n’existait à ce moment la explique David et puisque nous utilisons des couleurs pour tout le reste ca paraissait évident parce que c’est ce qu’il est ORANGE !!!!!


Ensuite en terme technique c’est tout simplement explique un vins de blanc fait comme un rouge c’est à dire que la peu (blanche) est macéré avec le jus, et la teinte de couleur se conjugue avec le jus. On peut parler de vin de macération , de vin ambré, de vin orange.


La macération peut prendre quelques jours ou des mois comme chez Radikon voir des années comme chez Testalonga sud-africain.


Tous les vins dit oranges ne sont pas des vins orange, car le vin doit aussi avoir une identité gustative typée orange. Pour Sasa Radikon un des producteurs européens les plus e vue cela veut dire que le vin doit être « macéré avec des levures naturelles et sans contrôle de température. Si un contrôle de température est effectué même à 20 °C vous pourrez prolonger la macération pendant un mois et ne toujours pas obtenir la bonne couleur parce que le moût sera trop froid pour en favoriser l’apparition.

Ils s’accordent très bien avec une large palette de plats, mais sont particulièrement indiquées pour des saveurs fortes, tels que des fromages a pates dures, des ragouts épicés et mieux encore des plats à base e noix.

L’astuce et de les traiter comme des rouges, de si possible les servir dans des grands verres pour aérer (très important) et de ne pas les servir trop frais.


Est-ce une tendance, un effet de mode ?



L’histoire des vins de macération date de très très longtemps et principalement dans le Caucase du début du millénaire dans la Caucase, En effet McGovern a retrouvé des résidus jaunâtres dans des jarres (Quevri) datant de 6000.


L’essor des vins nature a aidé la résurgence des vins de macération la raison étant que ces vins de tradition millénaire non pas eu. A s’adapter à une technologie viticole naissante du 20 ème siècle.

Pour conclure les vins Orange ou de macération me convient c’est la quatrième couleurs la palette aromatique est aussi intéressante que ces compères d’autres couleurs ; l’évolution des cartes des vins la connaissance sommelière devrait s’y attarder car nous aurons clairement une évolution avenir.

La palette chromatique est très intéressante diffèrent style, du vin d’apéritif, des vins plus gastronomique ou un carafage peut être de rigueur.

L’avenir est orange…..